23 Mai, 2019 @ 13:50

Team Yêrêboy organise du 11 au 13 avril 2019, le Hip hop Nékré. Les 72 heures du festival ont débuté ce jeudi 11 avril 2019, avec une conférence débat dans l’objectif d’échanger avec les adeptes du mouvement sur les origines et l’impact du Hip Hop sur la communication. Cette édition du festival Hip Hop Nékré est placé sous le parrainage du ministre de la communication, Rémis Fulgance Dandjinou.

C’est dans l’optique d’inciter la jeunesse à participer à la restauration du tissus social et apporter une contribution à la question de développement dans un climat de paix dans le cadre de la promotion de la culture que ce tient la 4e édition du festival Hip Hop Nékré. Il est placé sous le thème« Hip Hop et communication : contribution et amélioration ».

G. Somda

Tout en expliquant le lien que le Hip Hop a avec la communication, Gervin Somda précise qu’il est un puissant vecteur de communication qui influence la conscience de la jeunesse. « Le Hip Hop est né de la volonté et du besoin des jeunes des ghettos de pouvoir communiquer, ils avaient des choses à dire et ils ont créé le hip hop pour s’exprimer donc communiquer ».

La musique adouci les mœurs, de ce fait, joignant l’utile à l’agréable, la musique est « un puissant canal de communication qui modèle, éveille les consciences, concilie et réuni du même coup la jeunesse autour d’attentes communes que la paix et le développement ». Il est aussi un mouvement qui a besoin de communication pour maintenir son expansion, ajoute les conférenciers.

En ce qui concerne le l’origine du Hip Hop, il faut noter avec Gervin Somda que c’est un mouvement culturel artistique social, né dans les années 1970 aux Etats-Unis. Il est composé du rap, graffiti, la danse Hip-Hop, D-jing. Il est arrivé au Burkina Faso dans les années 1990 avec le rap.

Le festival Hip Hop Nékré est un évènement culturel annuel qui vise à donner un nouveau souffle à la culture Hip hop du Burkina Faso et « à réveiller le Rap burkinabè qui s’était endormi ». Il s’inscrit dans une dynamique de production de spectacles live et constitue un tremplin de visibilité d’icône de la culture Hip hop burkinabè  autour de concert ou les maitres mots sont l’excellence, la pertinence du verbe et le talent.

Pendant les 48 heures, les rappeurs burkinabé vont tenir en haleine le public  par des prestations au CENASA. Une formation des acteurs du mouvement en communication digital est prévue dans le cadre de cette 4e édition.

Nafisiatou Vebama

Infowakat.net

Tags: ,

0 Comments

Leave a Comment

A LA UNE

LE REPORTER

LES DOSSIERS D’INFOWAKAT

LES DOSSIERS D’INFOWAKAT

PUBLICITE

NEWSLETTER

FACEBOOK

PUBLICITE

PUB

PUB

Partenaires Media

Infowakat Group SARL

Infowakat

GRATUIT
VOIR