A LA UNE Actualité Burkina Santé

Infrastructures sanitaires : l’imagerie médicale se renforce au Burkina Faso

Le ministère de la Santé et de l’hygiène publique est dans une dynamique de renforcement du dispositif d’imagerie médicale pour une meilleure prise en charge des usagers des structures sanitaire du Burkina Faso. Dans les régions du Centre, du Centre Ouest et des Hauts-Bassins, une sortie sur le terrain des journalistes, du 19 au 21 décembre 2023, a permis de mettre en lumière les différents équipements d’imageries médicales acquis pour renforcer le plateau technique sanitaire.

Les Centres hospitaliers universitaires (CHU) de Bogodogo et de Sourô SANOU disposent désormais chacun d’une nouvelle Imagerie par résonance magnétique (IRM). Cette technique moderne d’examen par l’image détaillée va contribuer davantage au diagnostic et faciliter la prise en charge de certaines pathologies.


En termes d’avantages, « l’IRM n’est pas irradiante donc elle peut être utilisée chez les enfants. Elle peut être utilisée dans le suivi des pathologies chroniques, surtout le cancer. L’IRM apporte un plus par rapport aux autres techniques d’imageries qui existent dans notre service », a expliqué Bénilde TIEMTORE/KAMBOU, Chef de Service Radiologie et imagerie interventionnelle du CHU de Bogodogo.

Dans la capitale économique Bobo-Dioulasso, l’arrivée de cette technique moderne d’imagerie est appréciée par les spécialistes du domaine. « C’est un plus, parfois on envoyait des gens de Bobo à Ouaga pour réaliser cet examen. C’est surtout les neurologues qui en demandent », a souligné Pr Zakari NIKIEMA, Chef de Service Imagerie médicale du CHU Sourô SANOU. Elle permettra d’améliorer la prise en charge des pathologies neuro-vasculaires, soutient Pr NIKIEMA.

Le Ministère de la Santé et de l’hygiène publique est à pied d’œuvre pour l’opérationnalisation de l’IRM dans ces deux structures sanitaires. Tous les équipements y sont installés et le personnel est en formation pour la prise en main de cette technique médicale.

‘’ 1 811 patients traités au scanner depuis février 2023 au CHR de Koudougou’’
Dans la cité du cavalier rouge, l’équipe des journalistes a pu voir un autre type de dispositif d’imagerie autre que l’IRM. Longtemps handicapé de l’absence d’un dispositif d’imagerie à même de prendre en charge les usagers, le Centre hospitalier régional (CHR) de Koudougou dispose depuis février 2023 d’un scanner qui a permis de prendre en charge 1 811 patients.

Ce scanner de 16 barrettes est un dispositif médical assez rapide dans le diagnostic. Son installation a contribué à réduire les évacuations vers les hôpitaux de la capitale Ouagadougou et à faciliter la prise en charge sur place et à temps des patients. « Par rapport au diagnostic, c’est un grand soulagement, c’est rapide. En attendant que les résultats viennent, on peut déjà orienter les traitements », a expliqué Patrick T. KABRE, Chef de Service de la radiologie.

Les efforts du gouvernement au niveau de la santé se poursuivent avec la construction et l’équipement des centres de santé ainsi que la formation du personnel.

Le Service d’Information du Gouvernement

#Com_Gouv_BF
#SIGBurkina
#BurkinaFaso

ARTICLES SIMILAIRES

Usine de transformation de tomate de Bobo-Dioulasso : les travaux avancent bien à la satisfaction de tous

INFOWAKAT

CENI : le Chef de l’Etat reçoit le rapport public 2022-2023

INFOWAKAT

Affaire GUMI : Démenti de la rumeur de mouvement d’humeur et de tirs

INFOWAKAT

Lutte contre l’insécurité urbaine : Quatre (04) présumés malfrats mis aux arrêts par la Police Nationale à Ouagadougou.

INFOWAKAT

Gestion du foncier au Burkina : le gouvernement met en place l’Autorité nationale de coordination du foncier

INFOWAKAT

Ouagadougou : Fin de parcours d’un gang

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR