A LA UNE Actualité Burkina Culture Société

Le SYNATRACT maintient son mot d’ordre de boycott

Ce mardi 06 août 2019, le Syndicat des National des Travailleurs de la Culture et du Tourisme (SYNATRACT) était face à la presse pour porter à la connaissance de l’opinion publique les difficultés que connait leur département. Après avoir fait l’état des lieux de la lutte entamée par le (SYNATRACT), le Secrétaire général a appelé tous les membres à rester mobilisés jusqu’à la victoire finale.

C’est le 19 avril 2016 que le SYNATRACT a entamé cette lutte pour éradiquer plusieurs maux au sein du Ministère de la Culture, des Arts et du Tourisme selon son Secrétaire général, M. Boukari KOALA. La lutte se poursuit en 2017 avec une grève de 96 heures qui va aboutir à une grève illimitée à partir du 03 juillet 2017. Cette grève accouche d’un protocole d’accord sur les points de la plateforme revendicative qui est signé entre le SYNATRACT et son ministère de tutelle. Un comité de suivi-évaluation est mis en place pour assurer la mise en œuvre du protocole d’accord. Mais ce comité n’est pas allé jusqu’au bout de sa mission et les points essentiels de la plateforme revendicative n’ont pas eu de suite favorable

Des démissions en cascades au Ministère de la Culture, des Arts et du Tourisme.

En plus de la politisation de l’administration et les nominations controversées, le SYNATRACT dénonce entre autres les nominations des agents d’autres départements au détriment des emplois spécifiques du MCAT, le délabrement des locaux abritant les services déconcentrés rattachés au MCAT, l’insuffisance des moyens roulants, le budget alloué au MCAT qui est jugé insignifiant. Par ailleurs le SYNATRACT dénonce les décisions controversées et unilatérales du Ministre SANGO qui depuis son arrivée à la tête de ce département n’a fourni aucun effort pour consolider les actions qui étaient amorcées par ses prédécesseurs. Ce qui a entrainé des démissions en cascades qui pourraient continuer dans les prochains jours. Au regard de cela, le SYNATRAC est déterminé à se battre jusqu’au bout. « Nous maintenons et durcissons le mot d’ordre de boycott de toute activité du MCAT. Et au besoin d’autres méthodes
patriotiques de lutte seront déployées » a déclaré le Secrétaire général.

Yekiremi Abdias FARMA

Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Burkina : au moins 07 personnes tuées à Barsalgho par un groupe armé

Infowakat MEDA

Economie: Trading, 50.000 comptes bancaires gelés

REDACTION

Burkina : 04 militaires et 01 policier dans deux attaques simultanées

Infowakat MEDA

Buzz de la semaine : La crise de la RTB en français facile

Infowakat MEDA

Liberté de la presse : malgré la situation sécuritaire, « les journalistes font du bon travail » (Pr BALIMA)

Infowakat MEDA

Burkina : un étudiant arrêté pour incitation à la haine

Infowakat MEDA

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR