Actualité Articles Burkina Politique

L’ODJ dénonce des répressions à son encontre

L’Organisation démocratique de la jeunesse du Burkina Faso (ODJ) était face à la presse ce jeudi 21 mars 2019. L’objectif de cette rencontre était de dénoncer les répressions contre leur organisation et les velléités de remise en cause des libertés d’expression et de manifestation.

Selon les premiers responsables du parti, certaines autorités en profitent du contexte particulier de la lutte contre le terrorisme avec l’ensemble des mesures sécuritaires qui ont été prises, pour interdire, réprimer des activités qui sont organisées par l’organisation mais, aussi d’autres organisations de la société civile.

Le président de l’ODJ, Gabin Korbéogo, illustre ses propos avec  certaines réalités de menaces vécues par ses membres. « Il y a le cas de Yagha où il a eu des arrestations, détentions arbitraires, des menaces de mort tout simplement parce que certains responsables admiratifs et certains FDS accusent certains membres de l’ODJ de ne pas collaborer avec eux ».

Pour l’organisation, ces actes constituent un alibi que certaines personnes utilisent  pour la réprimer parce qu’elle mène un travail de mobilisation, et qu’elle conduit des luttes autour des plateformes revendicatives, plateformes qui sont toujours adressé aux autorités. « Et ces mêmes autorités cherchent des faux fuyants des manœuvres dilatoires au lieu de trouver des réponses aux préoccupations contenues dans la plateforme » poursuit Gabin Korbéogo.

L’ODJ est souvent considérée comme un parti politique, et les membres de l’organisation ont décidé de changer la donne. « Si aujourd’hui on fait croire au gens que l’ODJ est un parti politique, c’est pour vraiment diaboliser l’organisation. On demande à nos militants de rester sereins parce qu’on n’est pas un parti politique, nous ne sommes qu’une association révolutionnaire patriotique anti-impérialiste », explique le secrétaire de l’ODJ, Salifou Nombré.

Face aux différentes répressions subies, l’ODJ appelle les militants à poursuivre de façon sereine l’implantation de l’organisation. Et à mener les activités de sensibilisation, de mobilisation et de lutte autour des préoccupations des populations.

Nafisiatou Vebama

Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Assises nationales : les Forces vives de la Nation examinent la suite à donner à la Transition

INFOWAKAT

Un ancien président épouse une ex-ministre : Bah N’Daw et Dr. Fanta Siby pour le meilleur et pour le pire

INFOWAKAT

Ecole nationale de Police : 777 nouvelles compétences prêtes à servir la Nation

INFOWAKAT

Lutte contre le terrorisme : le Chef suprême des Armées salue l’engagement des Volontaires pour la Défense de la Patrie

INFOWAKAT

Sécurité intérieure : 10 personnes interpellées pour des faits de terrorisme à Ouagadougou

INFOWAKAT

Séminaire gouvernemental : réguler les budgets ministériels pour satisfaire les besoins des populations

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR