Actualité

Lutte contre la drogue : 274 élèves et étudiants interpellés

Dans l’optique de lutter contre la drogue au Burkina Faso, le Secrétariat permanent du Comité national de lutte contre la drogue (SP-CNLD) a organisé une conférence de presse à Ouagadougou le 23 juin 2016. Cette conférence  fut le lieu pour ces acteurs mobilisés pour cette lutte, de décliner les articulations des activités de la 27e journée internationale de lutte contre la drogue.

 

 

« Il n’y a pas un pays dans ce monde où il n’y a pas de drogue », lance Thierry Millogo, président de l’Association Save the Future. La drogue détruit l’Homme physiquement, mentalement et a un effet sur les économies des pays dans lesquels elle sévit. Ce phénomène pose un problème de santé publique, de développement et de sécurité. « Il est associé à un comportement criminel, à la pauvreté, à la violence, à de graves problèmes de santé et à l’exécution sociale », ont indiqué les spécialistes. Selon les dernières statistiques de 2014 fournies par l’Organisation des Nations unies contre la drogue et le Crime(ONUDC), 200 millions de personnes dont l’âge est compris entre 15 et 64 ans consomment régulièrement la drogue, soit 5% de la population mondiale.

Au Burkina Faso au cours de ces trois dernières années  123,332 tonnes de Cannabis, 51,048 Kg de Cocaïne, 0,826 Kg de Héroïne et 36,173 tonnes de médicaments de rue ont été saisis. Aussi, 791 personnes ont-elles été prises en charge pour Abus de drogues. 1975 enfants et jeunes sont en conflit avec la loi car ayant des problèmes de toxicomanie. Durant ces dernières années, 274 élèves et étudiants (233 élèves dont 05 filles et 41 étudiants) ont été interpellés pour faits de drogue par deux services de détection et de répression. Aussi, 63 élèves et 13 étudiants ont-ils été interpellés par ces deux services de détection et de répression le trimestre passé.

Les actions à mener pour bouter ce phénomène hors du Burkina Faso

L’objectif visé au cours des activités de la commémoration de la 27e journée internationale de lutte contre la drogue est d’ « interpeller notre jeunesse sur les conséquences néfastes de la drogue tant sur leur santé que sur le développement socio-économique du Burkina Faso », a indiqué Mariam Zoromé/Diallo, Secrétaire Permanent du CNLD. A l’en croire, d’autres actions seront entreprises à l’endroit des parents et éducateurs pour qu’ « ensemble nous puissions mettre un frein à ce phénomène dévastateur de notre jeunesse », a-t-elle ajouté.

Pour vaincre le phénomène de la drogue en milieu scolaire, « il faut mettre l’accent sur l’éducation et la sensibilisation », a souligné Dr Casimir Sawadogo, membre du CNLD. Selon lui, « de la même manière qu’il y a une libre circulation des personnes dans nos frontières, c’est de cette même manière que la drogue rentre chez nous ».

A l’occasion de la 27e journée internationale de la lutte contre la drogue, des activités de sensibilisation auront lieu dans trois régions du Burkina Faso à partir du 28 juin 2016 à savoir l’Est, les Hauts-Bassins et le Centre-Ouest. Egalement le 26 juin prochain à la Place de la Nation, l’Association Save The Future organise une activité sportive de fitness dans l’optique d’apporter sa touche à la lutte.

Armand Kinda

Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Développement de l’industrie pharmaceutique : le président du Faso partage sa vision pour le renforcement du système sanitaire

INFOWAKAT

Burkina : Le Cisc demande que la lumière soit faite sur les exactions contre les peuls

INFOWAKAT

Mali : Au moins cinq (05) personnes ont été tuées dans une attaque

INFOWAKAT

Axe Ouagadougou-Kongoussi : un mort et 12 blessés dans un accident de circulation

INFOWAKAT

Direction générale des impôts : quand les dossiers de cession provisoire de terrains passent au traitement

INFOWAKAT

Direction générale des impôts : Quand les dossiers de cession provisoire de terrains passent au traitement

REDACTION

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR