A LA UNE Actualité Burkina Santé

Lutte contre le paludisme au Burkina : plus de 16 millions de Moustiquaires seront distribuées à des populations

Chaque trois ans, le Burkina Faso organise une campagne nationale de distribution de Moustiquaires imprégnées à longue durée d’action (MILDA). Cette année, l’objectif est de distribuer plus de 16 millions de MILDA. Le coordonnateur du Programme National de Lutte contre le Paludisme (PNLP), Dr Gauthier Tougri a annoncé aux hommes des médias, ce vendredi 26 Août 2022 à Ouagadougou, une vaste campagne de distribution de moustiquaires de nouvelle génération dans les jours à venir.

Le seul moyen de transmission du paludisme, d’une personne malade à une personne saine, est la piqûre du moustique. Selon le Dr Gauthier Tougri, environ 75% des cas de paludisme surviennent entre juillet et décembre (période de haute transmission) au Burkina Faso. Pour se protéger contre la maladie, il est conseillé à tous les membres de la famille de dormir sous la moustiquaire chaque nuit et pendant toute l’année.

Ainsi, du 30 Août au 04 septembre prochains, les populations bénéficieront des MILDA de nouvelle génération. Ces moustiquaires trempées dans un insecticide protégeront les bénéficiaires contre les piqûres de moustiques pendant au moins 3 ans après environ 20 lavages.

De l’avis du coordonnateur, l’objectif est d’assurer une couverture en MILDA à 100% de la population du pays à raison d’une moustiquaire pour deux personnes d’ici fin 2022 ; ceci inclut aussi les populations déplacées. Cette action obéit à la lutte contre l’endémie palustre. Une stratégie recommandée par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et adoptée à l’échelle nationale.

Du reste, les populations ayant reçu les bons pendant la phase du dénombrement devront se rendre sur les sites identifiés munis de bons, de la carte nationale d’identité, etc. pour la remise de Moustiquaire. Une fois reçue, Dr Tougri conseille de l’étaler à l’ombre pour sécher avant son usage. Pour son entretien, « laver la moustiquaire avec du savon simple et jamais le détergent. En cas de déchirure du tissu de la MILDA, il faut la coudre à l’aide d’une aiguille et le fil pour fermer les trous », a-t-il conseillé davantage.

Cependant, il a rappelé que le paludisme constitue la première cause de mortalité au Burkina Faso. « Par an, le ministère de la Santé enregistre plus de 12 millions de cas de paludisme », informe-t-il.

Le lancement officiel de la campagne de distribution gratuite des MILDA est prévu ce mardi 30 Août 2022 à Kaya, dans la région du Centre-Nord.

Youssouf KABDAOGO
Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Transition au Burkina : les émissaires de la CEDEAO satisfaits des échanges avec le Capitaine Ibrahim TRAORÉ

INFOWAKAT

Centre-nord : Au moins 05 morts dans une attaque au Namentenga

INFOWAKAT

Burkina : L’armée recrute 3 000 militaires de rang

INFOWAKAT

Communiqué relatif à la suspension des activités des Organisations de la société civile (OSC)

INFOWAKAT

Sahel : Djibo reçoit un premier ravitaillement en vivres

INFOWAKAT

Mali : crash d’un avion de combat à Gao

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR