Actualité Burkina Santé

Lutte contre le tabac : Le CNLT veut durcir le ton pour une réelle application des textes

Le Comité national de lutte contre le Tabac (CNLT) se réuni en sa première session ce mercredi 24 août 2016 à Ouagadougou, dans l’optique de trouver des solutions idoines pour une réelle application des textes et règlements qui entrent dans le cadre de la lutte anti-tabac au Burkina Faso. Le Secrétaire général du ministère de la Santé, Robert Kargougou a procédé à l’installation des membres du comité du CNLT.

Christelle Néa, Directrice de la Promotion de la Femme
Christelle Néa, Directrice de la Promotion de la Femme

Le tabagisme est la première cause évitable de décès dans le monde entier. Plus de 6 millions de personnes dans le monde meurent chaque année de ses méfaits. « Si les tendances actuelles se poursuivent, le tabac causera la mort de plus de 8 millions de personnes par an d’ici à 2030 et plus des trois quarts (3/4) de ces décès auront lieu dans les pays à revenu faible ou intermédiaire », a révélé Robert Kargougou. Au Burkina Faso, selon l’enquête STEP de 2013, l’on a dénombré plus de 1500 décès par an dus au tabac. Le nombre de décès dus au tabac s’accroit et Robert Kargougou estime que ce fait est dû, d’une part, à l’acharnement de l’industrie du tabac dans les villes et villages à travers des campagnes de désinformation fallacieuses et mensongères. Et d’autre part, à l’insuffisance d’informations, d’éducation, de sensibilisation sur le Tabac et ses méfaits.

De l’application des réglementations qui s’inscrivent dans le cadre de la lutte anti-tabac dans notre pays, l’on est consterné de constater que ces réglementations ne sont pas bien appliquées. La lutte contre le tabac est « un combat de longue haleine » et la rencontre des membres du CNLT en ce jour permettra de trouver les voies et moyens pour une meilleure application des textes.

Selon Christelle Nea, Directrice de  la Promotion de la Santé, le comité installé ce matin pour un mandat de 3 ans, aura la charge de « coordonner et d’organiser des activités de lutte contre le tabac au Burkina Faso ». Quand bien même qu’il y ait des textes réglementaires qui ont été élaborés et adoptés, l’on constate qu’ « il y a beaucoup de difficultés dans la mise en œuvre de ces textes », a-t-elle confié. Elle pense cependant que le comité devrait  s’atteler à ce que ces réglementations soient appliquées sur le terrain.

Quand l’application des textes antitabac ne connait pas de succès au Burkina Faso

lutte anti tabacUn arrêté interministériel portant sur l’étiquetage et le conditionnement des produits du tabac au Burkina Faso a été signé en 2015 entre le ministère de la Santé et celui du Commerce. La plus grande difficulté est que cet arrêté connait une mise en œuvre difficile. « Il est demandé à l’industrie du tabac de mettre les images sur les paquets de cigarettes pour contribuer à sensibiliser la population sur les dangers liés à la consommation du tabac », a t-elle confié Christelle Nea avant de faire savoir que cet arrêté devrait rentrer en vigueur depuis le 7 avril 2016. Mais le constat actuel est que « l’industrie ne s’est pas exécutée », a-t-elle déploré. « Il faut que l’industrie du Tabac puisse se conformer à la réglementation en vigueur », a-t-elle martelé.  De ce fait, les membres du comité auront donc la charge de trouver les voies et moyens pour que lesdits textes soient normalement appliqués. Aussi, foi de la Directrice de la Promotion de la Santé, « un décret est en cours d’adoption pour définir les points de vente des cigarettes ».

Armand Kinda

Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Usine de transformation de tomate de Bobo-Dioulasso : les travaux avancent bien à la satisfaction de tous

INFOWAKAT

CENI : le Chef de l’Etat reçoit le rapport public 2022-2023

INFOWAKAT

Affaire GUMI : Démenti de la rumeur de mouvement d’humeur et de tirs

INFOWAKAT

Lutte contre l’insécurité urbaine : Quatre (04) présumés malfrats mis aux arrêts par la Police Nationale à Ouagadougou.

INFOWAKAT

Gestion du foncier au Burkina : le gouvernement met en place l’Autorité nationale de coordination du foncier

INFOWAKAT

Ouagadougou : Fin de parcours d’un gang

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR