Actualité Burkina Politique

MATDSI : Le ministre Simon Compaoré fait le bilan d’une année de gestion à la tête du ministère

Le ministre d’Etat, Ministre de l’administration territoriale, de la décentralisation et de la sécurité intérieure, Simon Compaoré et les membres de son ministère ont convié les hommes de médias à une conférence de presse ce mercredi 4 janvier 2017 à Ouagadougou en vue de faire le bilan de la gestion dudit ministère pendant l’année écoulée et de projeter des perspectives pour l’année 2017. Plusieurs questions d’actualité ont été touchées mais la question des attentats qui ont été perpétrés sur le territoire burkinabè seront statuées pendant le prochain CASEM du ministère.

Simon Compaoré, ministre d’Etat

Pour ce qui est du bilan fait par le ministre Simon Compaoré, l’on peut retenir que le taux physique de réalisation de son ministère est de 68% contre 76% pour ce qui est du programme présidentiel. Il rappelle cependant que ce bilan ne reflète pas toutes les actions menées par son ministère courant 2016. Le bilan exhaustif, à l’en croire, sera dressé au cours du prochain CASEM du ministère.

Il faut aussi dire que le bilan qu’a fait le MATDSI pour l’année 2016 a pris en compte le domaine de l’administration du territoire, dans laquelle administration plusieurs acquis ont été recensés selon le ministre. Aussi, faut-il ajouter le domaine de la décentralisation, où plusieurs décrets ont été adoptés et des conventions signées. Pour ce qui est de la sécurité intérieure et de la protection civile, il a noté la construction et l’équipement de la caserne des sapeurs-pompiers de Kaya d’un cout d’un milliard de FCFA. Les éléments de cette caserne ont effectué au total 24 964 sorties à la date du 20 décembre 2016 dans le cadre du secours d’urgence. Egalement plusieurs actions ont été menées dans ce domaine pour la sécurisation des Hommes.

Aussi, en matière de lutte contre l’usage et le trafic des drogues, il été noté que 600,621 Kg de cocaïne et 314.343 comprimés d’amphétamines ont été saisi par la police. Egalement, 299,715Kg de chanvre indien ; 333,3Kg de cannabis et 76,8 Kg de produits prohibés ont été saisis par la gendarmerie nationale.

Les difficultés rencontrées par le ministère dans ses actions

Pour ce qui est de ce volet, le ministre a relevé entre autre l’insuffisance de sortie de supervision et d’appui conseil aux structures déconcentrées et décentralisées ; l’insuffisance des moyens financiers pour la réalisation des actions ; l’insuffisance dans la gestion rationnelle humaines sans oublier les attaques terroristes qui, « en plus d’endeuiller nos populations, fragilisent nos actions », a déploré Simon Compaoré.

Les perspectives projetées pour la nouvelle année

KODAK Digital Still Camera

Parmi les différentes perspectives projetées par le MATDSI dans ses actions à mener pour les prochaines années, l’on peut retenir l’élaboration d’une charte de la décentralisation. Aussi, Simon Compaoré a-t-il fait savoir qu’une réflexion sera menée sur le statut de la chefferie coutumière. La frontière entre le Burkina Faso et le Béni sera aussi délimitée et que le nombre de services de défense et de sécurité dans les zones frontalières sera accru. L’on établira également des relations formelles de coopération avec les FDS des pays frontaliers.

En matière de sécurité intérieure et de protection civile,  le ministre a noté le maintien de la lutte contre l’incivisme en circulation routière dans les villes ; l’élaboration d’un plan d’action dans le cadre de la mise en œuvre de la police de proximité ; la révision de la stratégie de sécurité intérieure, etc.

En matière de sécurité, Simon Compaoré a confié que des patrouilles conjointes sont organisées entre le ministère de l’intérieure du Togo et le MATDSI du Burkina Faso. Ces patrouilles conjointes rassemblent plus de 400 éléments de forces de sécurité togolaise contre 600 pour le Burkina Faso. Il s’est aussi réjoui du fait que les forces de l’ordre se sont bien mobilisés pendant les fêtes de fin d’année pour sécuriser les personnes et leurs biens. « Globalement, on peut dire qu’on a bien passé la fête de Noel et du nouvel an, et ce grâce à la mobilisation des forces de défense et de sécurité ». Il a aussi révélé dans ce sens, selon les informations qu’il aurait reçu des services de santé, qu’il y a eu moins d’accidents et moins de morts « sur nos routes » cette année par rapport à l’an dernier.

Armand Kinda

Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

La France lance un satellite militaire dernière génération

INFOWAKAT

La Turquie expulse l’ambassadeur français pour son soutien à un opposant politique

INFOWAKAT

Fespaco 2021: L’étalon d’or de Yennenga revient à la Somalie

INFOWAKAT

Politique : Blaise Compaoré appelle à la retenue suite à la suspension de 03 camarades du CDP

INFOWAKAT

Namounou: Des écoles incendiées par des HANI

INFOWAKAT

Boucle du Mouhoun: 01 soldat blessé dans une attaque à Djibasso

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR