Infowakat | Sahel: La brigade de gendarmerie d'Aribinda attaquée et une revendication laissée sur les lieux
mercredi 17 janvier 2018
Categories

Sahel: La brigade de gendarmerie d’Aribinda attaquée et une revendication laissée sur les lieux

Dans la nuit du 20 au 21 décembre 2017 aux environs de 01h30 du matin, un groupe d’une dizaine d’hommes lourdement armés ont attaqué la Brigade Territoriale de la Gendarmerie d’Aribinda, a rapporté à Infowakat.net une source sécuritaire.

Ces hommes armés auraient utilisé une roquette pour attaquer ce poste de gendarmerie. Ils ont saccagé l’intérieur de la brigade et emporté une moto de patrouille appartenant à la gendarmerie. La réaction rapide des gendarmes a permis de sauver le poste d’un incendie sans cela toujours le cas.

La source précise que les assaillants ont clairement revendiqué cette attaque en inscrivant un message « État islamique – Malam Dicko », laissé sur les lieux de l’attaque.

Depuis le début des attaques dans cette partie du Burkina Faso, les observateurs avaient toujours pointé du doigt le manque de revendication des attaques qui laissaient croire à des attaques de bandits maquillées en attaques terroristes. Il faut aussi noter qu’il y a quelques jours, une note de l’Union Africaine signalait le déplacement probable de terroristes vers le Burkina Faso et d’autres pays de la sous région. Ces terroristes reviendraient de la Syrie où l’Etat Islamique était en déroute fasse à la coalition internationale. Faut-il craindre une plus grande radicalisation des attaques ?

Infowakat.net

Laisser un Commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

INFOWAKAT.NET