A LA UNE Actualité Burkina Sécurité

Sécurité : Des réajustements seront fait pour que les forces françaises restent en Afrique !

En visite en Côte d’Ivoire, le chef d’état major français Thierry Burkhard a animé une conférence de presse ce mardi 08 février 2022, au cours de laquelle il s’est prononcé sur la question de la présence française dans le Sahel, et plus précisément au Mali. Pour lui, la France s’est forgée une priorité à poursuivre la lutte contre le terrorisme dans les pays africains.

Thierry Burkhard a d’entrée de jeu relevé que les incompréhensions concernant la France ne sont jamais agréables, et pour lui, il faut chercher à comprendre le sens de la présence française. « Ce n’est jamais quelque chose d’agréable quand il y a une incompréhension de ce que font les forces françaises. Il faut se poser la question de pourquoi une partie de l’opinion publique ne comprend pas pourquoi on est là » a-t-il affirmé.

Alors pour le chef d’état-major français, la France veut poursuivre la lutte contre le terrorisme en apportant son aide d’une part aux pays du G5 Sahel, et d’autre part, pour la France elle même . « On veut aider les pays africains, pour eux et aussi pour nous. Notre priorité c’est de poursuivre la lutte contre le terrorisme aux côtés des pays du G5 Sahel (Mali, Mauritanie, Tchad, Niger, Burkina Faso) » a-t-il expliqué.

Quant à la question du départ des forces françaises du mali, Thierry Burkhard a laissé entendre que l’idée n’est pas exclue. Cependant, reconnaissant que « le combat contre le terrorisme ne peut être gagné qu’avec les armées nationales », il précise que des réajustements seront fait pour permettre aux forces françaises de resté engagé en Afrique. « Si on modifie le dispositif au Mali on réfléchira ensemble à la meilleure façon de nous engager aux côtés des pays africains et on agira ensemble avec les pays africains » a-t-il spécifié.

En rappel, le gouvernement de transition du Mali avait demandé le départ des forces françaises de son territoire, et refoulé de même des soldats Danois après leur arrivé. La décision de la France de quitter le Mali est attendue pour mi-février.

NBK
Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Usine de transformation de tomate de Bobo-Dioulasso : les travaux avancent bien à la satisfaction de tous

INFOWAKAT

CENI : le Chef de l’Etat reçoit le rapport public 2022-2023

INFOWAKAT

Affaire GUMI : Démenti de la rumeur de mouvement d’humeur et de tirs

INFOWAKAT

Lutte contre l’insécurité urbaine : Quatre (04) présumés malfrats mis aux arrêts par la Police Nationale à Ouagadougou.

INFOWAKAT

Gestion du foncier au Burkina : le gouvernement met en place l’Autorité nationale de coordination du foncier

INFOWAKAT

Ouagadougou : Fin de parcours d’un gang

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR