Actualité

SEXUALITE EN MILIEU SCOLAIRE ET UNIVERSITAIRE : Objectif « zéro grossesse non désirée et zéro avortement clandestin »

L’association SOS/Jeunesse et Défis, avec l’appui de Planned Parenthood Global a animé un panel sur la santé sexuelle et reproductive des jeunes et leur accès à la planification familiale, le mardi 2 février 2016, à l’Université de Ouagadougou.
 
« 1 000 000 de voix pour la planification familiale et la santé sexuelle et de la reproduction ». Tel est le slogan de la campagne de communication initiée par l’association SOS/Jeunesse et Défis (SOS/JD), avec l’appui de Planned Parenthood Global auprès des élèves et des étudiants. Le but est de promouvoir une bonne santé sexuelle et reproductive des jeunes pour ainsi contribuer à la maîtrise de la croissance démographique au Burkina Faso.
 
Avec pour thème : « Jeunesse et défis de la santé de la reproduction et de la planification familiale », la campagne de communication qui s’est effectuée à travers 3 panels a permis de sensibiliser plus de 300 jeunes étudiants et élèves dans les universités de Bobo Dioulasso, de Koudougou et de Ouagadougou. A cet effet, le panel de Ouagadougou s’est articulé autour de plusieurs communications qui traitent entre autres de la planification familiale et du dividende démographique et de la situation de l’accès des jeunes à la santé de la reproduction au Burkina Faso.
 
Selon Célestin Compaoré, coordonnateur de SOS/JD : « A travers ce panel de Ouagadougou, nous attendons des jeunes, un engagement fort à utiliser et promouvoir les méthodes de planification familiale autour d’eux ». Il attend donc des jeunes qui ont pris part à ce panel, d’être des relais auprès des autres jeunes, afin qu’ils puissent désormais mieux jouir de leur vie sexuelle sans risques, ni désagrément. Pour Laure Nadine Bonkoungou, étudiante, ce panel permettra réellement aux jeunes comme elle, de prendre conscience des conséquences que peuvent avoir leurs actes. Pour elle, la multiplication de ces genres d’activités contribuera à réduire considérablement les grossesses non désirées en milieu scolaire et estudiantin. Dans ce sens, le coordonnateur de l’association SOS/JD a invité tous les jeunes à une vie sexuelle raisonnée et responsable.
 
Nadège Compaoré           
Infofaso.net 

ARTICLES SIMILAIRES

Développement de l’industrie pharmaceutique : le président du Faso partage sa vision pour le renforcement du système sanitaire

INFOWAKAT

Burkina : Le Cisc demande que la lumière soit faite sur les exactions contre les peuls

INFOWAKAT

Mali : Au moins cinq (05) personnes ont été tuées dans une attaque

INFOWAKAT

Axe Ouagadougou-Kongoussi : un mort et 12 blessés dans un accident de circulation

INFOWAKAT

Direction générale des impôts : quand les dossiers de cession provisoire de terrains passent au traitement

INFOWAKAT

Direction générale des impôts : Quand les dossiers de cession provisoire de terrains passent au traitement

REDACTION

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR