Actualité Burkina Société

SIT-IN : Les enseignants des établissements catholiques exigent le départ du directeur diocésain de l’enseignement

 

Les enseignants des écoles primaires et certains établissements secondaires catholiques du diocèse de Bobo-Dioulasso demandent le départ de leur directeur diocésain, l’Abbé Jacques Dembélé. A cet effet, ils ont fermé les portes de leurs classes le jeudi 10 novembre 2016 pour faire un sit-in devant la direction.

educationC’est par une prière que les enseignants ont commencé leur sit-in. Rassemblés devant la direction diocésaine de l’enseignement catholique à l’appel de l’association diocésaine des enseignants du primaire catholique/Bobo (ADEPC), ils exigent de l’archevêque métropolitain de Bobo-Dioulasso Monseigneur Paul Y. Ouédraogo le départ de leur directeur diocésain l’Abbé Jacques Dembélé.  Ils tenaient en main une lettre  qui lui était adressée.

Dans cette lettre, les enseignants ont évoqué plusieurs sujets parmi lesquels les démarches qui ont été faites pour une sortie de crises, le communiqué médiatisé qui convoque une assemblée générale des enseignants pendant leur temps de repos annuel,  les lettres d’explications adressées à certains enseignants.  Les  enseignants  accusent leur directeur d’un défaut de management sur les plans social, administratif, relationnel et financier. Selon le secrétaire général de ADEPC, S. Etienne Traoré, « l’abbé enseignementJaques Dembélé fait les affectations sans le consentement des agents, et c’est par voie d’affiche que ces affectations sont constatées. La proposition pour l’instauration d’un comité d’affectation n’a pas été acceptée.

Au plan relationnel, c’est à peine qu’il répond à la salutation de ses agents qui le considère comme leur responsable ». S. Etienne Traoré a évoqué d’autres raisons comme celui d’ordre financier. Malgré ces problèmes, il avoue que les pourparlers continuent avec le Père-évêque pour une sortie de crise. Les enseignants comptent faire le sit-in du jeudi 10 au vendredi 11 novembre 2016. « Si à l’issue de ce sit-in, il n’y a pas satisfaction, l’association des enseignants catholiques se réservent le droit de mener d’autres formes de luttes pour se faire entendre » a déclaré S. Etienne Traoré.

Emmanuel Sombié

infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

748 élèves officier de la gendarmerie nationale prêt pour être au service du pays

INFOWAKAT

Ouagadougou : des véhicules mis en fourrière pour mauvais stationnement

INFOWAKAT

Bobo/Éducation : Pas de frais scolaire pour les nouveaux élèves du préscolaire et primaire

REDACTION

Sécurité : Le Burkina Faso acquiert d’équipements et de véhicules de défense turcs

INFOWAKAT

Résultat d’admission au concours professionnel de recrutement d’élèves Inspecteurs de l’enseignement primaire et de l’éducation non formelle (ex Instituteurs Principaux), session 2021.

INFOWAKAT

Résultat d’admission au concours direct de recrutement d’élèves Techniciens supérieurs en génie civil, session 2021.

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR