A LA UNE Actualité Burkina Société

Suppression du recrutement sur mesures nouvelles : Les internautes voient en cela une mesure d’ équité sociale !

Le 05 avril 2022, dans une note, le ministre de la fonction publique, Bassolma Bazié faisait le rappel de l’annonce du premier ministre, devant l’assemblée législative de transition, relative à la suppression des recrutements sur mesures nouvelles. Dorénavant, les recrutements au sein de l’administration se feront uniquement par le concours comme à l’accoutumée. Les internautes de la page Facebook de Infowakat.net ont donner leur appréciation de la nouvelle vision partagée et du premier ministre, et celui de la fonction publique.

Sur l’ensembles de 128 réactions données par les internautes, la rédaction vous propose la synthèse de certaines réactions. Il faut noter de prime à bord que la majorité des internautes s’étant prononcé sont favorables à l’application des concours directs comme seul moyen d’entrer dans la fonction publique. Ces derniers voient en cela la restauration de l’égalité des chances.

« Fini la pourriture dans le public ! » lance Amed Kafando. De l’avis de Ousmane Yambré, c’est une bonne décision ; cependant de son point de vue, il faut d’abord établir l’équité entre les agents de la fonction publique. « Les fonctionnaires de la même catégorie et d’un même ministère ne touchent pas le même salaire ; il faut que tous les agents soient traités sur le même pied, à diplôme égal, salaire égale », a-t-il expliqué.

Adama Sori, saluant de même la décision suggère par ailleurs que les mesures nouvelles ne soient utilisées que pour les postes pour lesquels l’État ne dispose pas d’école de formation. Pour Ibrahim Rouamba, il faudrait plutôt donner un délai de 02 ou 03 années avant l’application de la décision, afin de permettre à ceux qui ont suivi les formations dans les domaines spécifiques de bénéficier du ‘’ fruit de leur souffrances ’’. « Il faudrait créer l’insertion de ces jeunes diplômés des structures de formation dans la vie privée, en accompagnant les privés pour qu’ils puissent créer de l’emploi, avec un suivi strict dans les conditions d’embauche ».

Saluant tout de même la décision, il suggère en plus, l’augmentation du nombre de postes à pouvoir dans les concours directs. Il est rejoint dans son propos par Abdoul Aziz Sawadogo, qui pense que la procédure aurait pu être progressive afin de permettre aux écoles professionnelles et aux étudiants de prendre leurs dispositions pour se reconvertir.

« Le concours direct seulement c’est une autre manière de marginaliser une cause sociale ! », Marcellin Compaoré

Tout comme Marcellin Compaoré, il faut aussi noter que de la présente décision livrée, des avis divergent ! des propos de Moussa Zalé, il y a une injustice au niveau du traitement salarial et d’autres problèmes à réparer. « Au niveau du traitement salarial ; comment dans un même pays, deux travailleurs de même catégorie n’ont pas le même salaire ? ensuite dans la fonction publique, les uns évoluent par concours professionnels et les autres en examen professionnel » a-t-il questionné.
Ustaz Yusuf lui émet clairement un doute sur les résultats attendus de la décision « Je ne suis pas sûr que ça va marcher ; on peut d’ailleurs dire ça et aller faire autre choses ! » s’est-il prononcé.

Ali Nignan, lui a fustigé les ministres qui ont pris la décision. En effet pour lui, ces derniers ne sont pas de la fonction publique. « Est-ce que ce n’est pas une contradiction ? ceux-là même qui ont pris la décision ne sont même pas de la fonction publique » !
« Je pense qu’il faut d’abord rembourser les frais de formation à ceux qui se sont formés. Autrement dit, l’État Burkinabè participe à l’arnaque de ses citoyens et c’est pathétique » ! a affirmé Moussa Soulama.

Des suggestions sont aussi formulées par les internautes, afin que la décision soit « gagnant-gagnant » pour tous. De ce fait, Oura Hamidou suggère qu’une aide dans l’entreprenariat soit accordée aux étudiants issus des écoles de formation professionnelles.

Synthèse de Alex SOME
Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Sortie de la 23e promotion des élèves-officiers d’active : le Chef de l’Etat est arrivé à Pô

INFOWAKAT

Soutien aux personnes vivant avec un handicap : des motocyclettes et un forage pour la Coordination des associations de la province du Nahouri

INFOWAKAT

Ouagadougou : Désencombrement du domaine public

INFOWAKAT

« Le destin commun de l’Europe se joue en Afrique » (général François Lecointre)

INFOWAKAT

Crise énergétique au Mali : le Niger prêt à livrer 150 millions de litres de gasoil pour pallier la situation

INFOWAKAT

Alliance des États du Sahel : La force conjointe neutralise de nombreux terroristes

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR