A LA UNE Actualité Articles Economie Politique

UEMOA : Économiquement, les 8 s’en sortent plutôt bien

La 21e session ordinaire de la conférence des chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) se tient à Abidjan ce vendredi 12 juillet 2019. Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré prend part à cette réunion aux cotés de ses homologues du Bénin, du Mali, du Niger, de la Côte D’Ivoire, du Sénégal, du Togo, et du Premier ministre de la Guinée-Bissau. Et déjà tout porte à croire que la zone se porte économiquement bien malgré l’insécurité.

Alassane Ouattara, président en exercice de la conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de l’UEMOA, a évoqué dès l’entame de la cérémonie d’ouverture des travaux, les différents évènements politiques qui ont marqué certains pays de l’Union, et le défi sécuritaire dans l’espace communautaire.

Pour garantir la sécurité des populations de l’Union, les « Etats membres devront accroître la coopération sécuritaire et mutualiser les moyens de défense » a déclaré le président ivoirien.

Romuald Wadagni, président du conseil des ministres statutaires de l’UEMOA a salué pour sa part « la vision éclairée des pères fondateurs de notre Union qui ont convenu de bâtir un espace de prospérité et de progrès sur le fondement de la solidarité entre nos peuples et de la complémentarité de nos économies ».

Et selon lui, le dynamisme de l’activité économique au sein de l’Union en 2018 est à saluer.

En effet « pour la septième année consécutive, le taux de croissance de l’union s’élève à 6,6% ».

«Cette résilience résulte de la bonne qualité des politiques conduites par les gouvernements de nos Etats, et par les organes et institutions communautaires »  a soutenu le président Alassane Ouattara.

Et de l’avis de ce dernier, pour maintenir ce rythme de croissance dans l’Union, les Etats membres au respect des critères de convergence.

Les chefs des Etats de l’UEMOA vont examiner un certain nombre de dossiers, notamment le rapport sur l’état de l’organisation sous régionale en 2018. Ils vont aussi passer en revue l’état de mise en œuvre des grands chantiers de l’UEMOA, et le rapport général de la revue annuelle des réformes, des politiques, des programmes et projets communautaires.

La rédaction

Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Forum des jeunes : les jeunes mettent le président devant ses responsabilités

Infowakat MEDA

Tribunal de l’actualité : L’Unité d’action populaire, légitime ou pas ?

Infowakat MEDA

Burkina-Toéni : « Nous devons nous armer de courage et de détermination » (Roch Kaboré)

Infowakat MEDA

Burkina : les agents de l’administration annoncent une grève de 96h

REDACTION

Burkina : perturbation du réseau à la direction générale des impôts

Infowakat MEDA

Burkina : 5 militaires décédés dans une embuscade à Toéni

Infowakat MEDA

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR