A LA UNE Actualité Astuces Technologie

Voici comment la clim joue sur votre consommation d’essence

« Mets la clim stp, il fait chaud ». Qui n’a jamais entendu ou dit cette phrase en entrant dans une voiture ? La climatisation auto est aujourd’hui une commodité de base dans toutes les voitures récentes. Si son utilité est sans conteste, son utilisation reste parfois exagérée du fait que de nombreux automobilistes ne connaissent pas le principe de son utilisation optimale.

L’appareille de climatisation aspire l’air à l’extérieur de la voiture, le rafraîchit au moyen d’un gaz et le diffuse dans la voiture. Sauf que cette action de refroidissement a une incidence sur les efforts que fait le moteur pour faire avancer la voiture. C’est un effort en plus qui joue sur la consommation de carburant. On estime à environ entre 0.5 l et 0.7 litres de plus consommés sur 100 km avec la climatisation allumée.

Cette différence peut être encore plus grande si vous activez votre clim au mauvais moment et de la mauvaise manière.

Premier conseil. Quand votre voiture est restée longtemps au soleil, roulez vitres baissées le temps que l’air refroidisse un peu l’intérieur. Au cas contraire, vous consommerez plus d’essence et plus de gaz car le refroidisseur utilisera beaucoup plus de son gaz pour rafraîchir la voiture déjà très chaude.

Ensuite calibrez la température à l’intérieur à 5° de moins que la température externe. Ce ratio permet à la machine de travailler sans trop d’efforts et donc de consommer moins d’énergie et de carburant.

Si vous roulez en ville, à faible allure, il est préférable de le fair sans la clim, les vitres baissées. Par contre si vous faites une longue distance à vive allure comme un Ouaga-Bobo, la clim est votre meilleure alliée. Pourquoi ? Tout simplement à cause de l’effet du vent.

La voiture consomme moins les vitres fermées sur une longue distance, qu’en ville avec les vitres fermées et la clim en marche. En roulant les vitres montées à une vitesse au-dessus de 70km/h la voiture fend plus facilement l’air qui le maintient moins au sol. Par contre à une vitesse supérieure à celle indiquée avec les vitres ouvertes, l’air entre dans l’habitacle et crée une résistance qui maintient la voiture au sol. Du coup le moteur fourni plus d’effort pour braver le vent et consomme de ce fait beaucoup plus de carburant.

A l’inverse, rouler les vitres baissées en ville et à faible allure est plus économique.

Pour finir, éteignez votre clim au moins 10mns avant votre point de destination (en ville ou sur route nationale). Cela permet de garder de la fraîcheur le reste du trajet sans consommer du gaz et du carburant.

Ange L. Jordan MEDA

Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Burkina : quand il y a attaque la priorité n’est pas de donner le bilan des victimes mais de sécuriser la zone (R. Dandjinou)

Infowakat MEDA

Burkina : « l’effort de guerre n’est pas que financier » (min. de la sécurité)

Infowakat MEDA

Burkina : « Le genre n’est pas une question d’inégalité sociale ou juridique ou de droit » (L. Marchal)

Infowakat MEDA

Burkina : Naïm Touré libéré, aucune charge retenue

Infowakat MEDA

Burkina : des maisons incendiées à Sikiendé

Infowakat MEDA

Burkina :  Exercice de simulation de riposte en cas d’attaque ce 14 novembre

INFOWAKAT

2 commentaires

Avatar
Bokassa 5 novembre 2019 at 9 h 57 min

Bonjour Meda. Les fautes du jour(en majuscules): vitres baisséES, elle maintienT, l’appareil et non l’appareille.
Songer aussi à réviser votre conjugaison des verbes du 2e groupe tels rafraîchir, et du 3e groupe maintenir.

Répondre
Avatar
Art 6 novembre 2019 at 5 h 38 min

Ah on dirait que le colonisateur vous a formater.
Il faut arrêter cette façon de faire les choses. On s’en moque qu’il fasse des erreurs d’orthographe et de conjugaison.
Nous comprenons ce qu’il dit.

Répondre

Laisser un Commentaire

error: Content is protected !!
Infowakat

GRATUIT
VOIR